le blog de mcO

Publié le par Correcteurs bénévoles

chacatatchacatatchacata


Plocplocploc fshuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii


J'étais là, dans les eaux glacées, mon corps se transformait en bonhomme de neige petit à petit, et malgré les courants d'urines chaudes de précédents baigneurs, l'eau se refroidissait aussi vite que l'humeur d'un élève à l'approche d'un contrôle de math. Et je me débattais, quasi gelé, essayant de trouver un iceberg à l'horizon pour m'abriter, et je me débattais, imitant le poisson surgelé, péché dans ces lieux. Et j'en étais arrivé à rêver de mon congélateur , véritable serre tropicale à coté de cette patinoire. Dans un dernier râle d'agonie, je suppliais mes camarades d'infortune:


-Ca fait des heures que je me gèle, quand-est ce que je pourrais retrouver la terre ferme?

-Rhoo, ça va, fais pas ta chochotte, t'es rentré depuis 5 minutes et l'eau est à 17°. T'as qu'à retourner sur la plage.


17°! Je ne savais pas qu'un organisme vivant pouvait survivre à une telle température. C'est inhumain, quand je serais un tyran si j'étais président, je ferais des lois contre ça. Quoi que je serais peut être plus occupé à abolir tout ce qui ressemble vaguement à des règles de conjugaison ou d'orthographe.

17°, et les voilà en train de barboter joyeusement dans la mer, à grands cris et en essayant de s'envoyer des freesbees comme Le Discobole. Pour choper.

5 mâles en rut avait décidé de passer l'après midi à la plage, décidé de ne pas passer inaperçu. Pour pouvoir choper. Et vérifier par la suite, avec ce qui aurait été attrapé, des théories émises pendant les cours d'SVT.

Soit,

mais:

-Bon les gars, vous me connaissez, je suis pas du genre désagréable et cynique.

Mais avant d'aller à la plage, vous auriez pu au moins attendre qu'il arrête de pleuvoir!


J' étais inondé...

Quelle chaleur...

Il n'y avait bien sûr personne...

Y a vraiment trop de monde, je peux même pas étirer mes jambes...

Quelle chaleur...

Faudrait que je pique le brumisateur du p'tit vieux en face...

Quelle chaleur, putain je suis crevé...


Tchacatatchacatatchacata


Boom-boom-boom


-Alignez vous sur le coté.

[Inspection de la tête au pied]

-C'est la première fois que vous venez?

-[en coeur] Oui

-10 € par personne, 2 consommations non alcoolisées offertes ou une seule alcoolisée.

Évidement, la boîte, c'est plus cher qu'une soirée trampoline.

Je me lance, me jette au milieu des danseurs, entame mon jeu de jambe rapide intitulé « j'écrase tout ce qui bouge et ose encore survivre ». Pendent ce temps, les autres croient choper, croyant attirer les filles qui vont en fait retrouver leur copain, à l'autre bout de la salle, bien costaud...

-Mc O, je crois qu'il va falloir y aller

-Non mais attend on vient à peine d'arriver

-Il est 4 h 30 du mat.

Douche froide.
J'ai pris l'habitude ce jour là.

Soudainement, la musique se transforme de makina en Ode funèbre.

Et sans trop savoir comment, alors que je dansais il y a à peine quelques secondes, je me retrouve à faire du stop depuis un quart d'heure.

-Mc O appelle tes parents, on n'arrivera pas avant le lever du soleil sinon. Et puis c'est ta faute si on est là, c'est toi qui nous a invité après tout.

Sympa mes amis. Va falloir que je pense à les vendre sur Ebay.

-Non mais attend, ils m'ont dit que je pouvais rentrer au maximum à 4 h, si je les appelle maintenant ils vont criser... Super, regarde en face, on est sauvés, une voiture est en train de s'arrêter... ah tiens, non, elle redémarre... ah bin non, elle s'arrête.

A la suite de cette phrase, j'entame un 100 mètres vers la voiture, me jurant que c'est la première et dernière fois de ma vie que je fais un effort physique.

  • Désolé les gamins... chuis complètement shooté moi... il est où le cd? ...oui désolé, les pédales d'accélération et de frein n'arrêtent pas de changer de place, c'est pour ça que j'ai accéléré... il est où le lecteur cd... t' aurais pas du feu?

  • Mais...

    Vous êtes sûr que vous avez des places pour 5 personnes de plus dans votre Mini?

    Je me demande encore comment on a pu arriver vivant avec ce type.

Il n'y a plus personne!

Il avait l'air tellement louche que j'aurais juré qu'on allait retrouver nos corps le lendemain dans un fossé,et les têtes de l'autre côté .

-Excusez moi de vous réveiller, ce wagon n'est pas climatisé, mais j'en ai trouvé un qui l'est , si vous voulez bien me suivre...

Je comprends maintenant pourquoi l'employé de la SNCF qui est passé 5 fois en 1 heure nous regardait avec un sourire sadique. Il attendait à ce que ce soit un voyageur qui informe les autres d'une place climatisée.


Tchacatatchacatatchacata


Cricricricricricricricricricricricricri

J'étais piégé. C'était totalement imprévu. Alors même que j'entamais un coup qui aurait pu me faire gagner 475 000 €, 4 dames impitoyables s'abattaient sur moi. Et je tenais ce qui causerait ma perte. Tous les yeux était fixés dessus, l'ambiance était plombée, les grillons ne grillonnaient plus.

-Qu'as tu dans ta main?

-Brelans d'as, j'ai fait tapis trop vite!

on recommence une partie?

-Okey, on dit 1 million de dollars tout le monde ?

Entourés de vaisselle réutilisée une dizaine de fois sans être lavée, protégés du soleil par la montagne de déchets, les cartes posées sur la marmite qui servait de toilette ou à faire cuire des pâtes selon les besoins, on vivait la vie idéale où tout effort était banni, ou envisager la moindre action 24 heures à l'avance relevait de l'impossible.

Finalement, c'était comme n'importe quel jour de l'année, l'hygiène en moins. Le soleil en plus.

La vie rêvée.

Il faudrait que ça ne finisse jamais.

Tchacatatchacatatchacata

-Le voyage est fini monsieur, il va falloir que vous descendiez, le train repart dans 1 minute.

J'immerge de mes rêves. Le sadique de la SNCF. Je le soupçonne d'avoir attendu le dernier moment pour m'alerter.

Je me retrouve projeté dans le hall de gare.

De la poussière du soleil dans les yeux, de l'air de la liberté dans les bouteilles, des sourires dans les poches, des rêves dans mon sac, je rentre dans la civilisation.

Les amplis de la gare, eux

diffusent du Mozart:


Gare

Bus

Metro

Bus

Maison

Escalier

Démarrage de l'ordi

Connexion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance par mail gratuite 17/01/2017 18:18

Très beau blog, merci pour les détails sur les prises de vue, ça va me faire progresser.

Mc O 19/08/2006 01:59

Honte a moi sur 15 generation (au moins ) j'etait tellement content de ta correction que je me suis empressé de la publié sans te remercier.Mais maintenant , c'est arrangerMerci ;)Mc O

Correcteurs bénévoles 19/08/2006 10:02

tssss ! mais c'est pas grave, la prochaine fois je te ferai une correction en rajoutant 3012 fautes : lolkhalia